Valérie SHUM KING

photographe

Mon travail est essentiellement axé autour de la notion d’identité, des sentiments... Ces interrogations me conduisent à explorer, à travers le portrait, ce qui constitue notre identité, de quoi sont faits nos sentiments, notre ressenti.

 

J’ai commencé à explorer la question de l’identité de manière intime. Celle qui naît au sein de notre famille, dans notre entourage le plus proche, toujours en constante évolution comme nous le sommes.

“Portraits de calligraphie corporelle” est née au Viêt Nam avec les étudiants de l’Ecole des Beaux Arts de Hô Chi Minh City.

 

Puis je me suis tournée vers une identité où la question sociale tient un rôle majeur. Comment notre société nous influence-t-elle? C’est ce que j’ai essayé de mettre en exergue dans la série “Ma vie rêvée...”.

 

Aujourd’hui, j’essaie à travers la série “In My Head”, de montrer nos sentiments ce que nous ressentons au quotidien. Comment la vie, les lieux, ou des choses plus fugaces agissent sur nous.

 

Je photographie des inconnu(e)s, qui acceptent les règles du jeu, qui ont le souhait de montrer une part d’intime d’eux-mêmes. Ces portraits sont autant de questions et de réponses pour moi. Qui est l’autre? Que pense-t-il?

 

Mes recherches photographiques tournent toujours autour des mêmes questions. Et les portraits que je prends ne sont que des aperçus de réponses qui me poussent toujours et sans cesse à explorer l'autre et le photographier.

Je photographie ce qui ne semble exister que dans ma tête ou dans celle des autres... que ce soit par la calligraphie, les installations sonores, l'écriture, la mise en scène, ou aujourd'hui de simples ballons gonflés à l'hélium.

 

La photographie est mon médium pour m'exprimer. Je suis comme un peintre face à une toile vierge. Je ne photographie pas le réel mais un réel qui vit ailleurs et pourtant existe.